•  

    Lien vers Google Map centré sur l'EPPB

    Carte de Lubumbashi, le point Rouge c'est l'école belge.


    La même carte en photo, puis avec un plus gros zoom




    votre commentaire
  •  
    "Belle, on ira, on ira toi et moi où je sais pas...
    Y'a que les routes qui sont belles
    Et peu importe où elles nous mènent
    Oh belle, on ira, on suivra les étoiles et les chercheurs d'or
    Si on en trouve, on cherchera encore"

    JJ Goldman 


    Cette chanson a une saveur très particulière... ;-))) Les concernés se reconnaîtront!
     
    Dans une semaine et un jour, nous avons rdv avec la directrice et la préfète...
    A priori tout est bien engagé, mais je me réjouis de les rencontrer, j'ai toujours une peur que qqch ne foire,
     


     
    ------------------------------------------------------------------------
    Commentaires laissés sur le blog précédent:
     

    Lionel , Séverine et Cerise ont dit... Héééééééééé mais tu me fais des cachoteries avec ce blog !!! Je me réjouis déjà de suivre ici votre rêve de tout là-bas !!! Vous n'êtes pas encore partis mais vous me manquez déjà ... Je t'adore ma Christine ! Tu le sais hein !!!

    votre commentaire
  • Dalida

    Emeline: les habitants du Congo, on les appelle les congolais...
    Lou: hihihihi!!! les Congo-laids!!
    Maman: oui mais ça ne veut pas dire qu'ils sont laids, hein!
    Lou: ben alors, faut les appeler les Congo-beaux!!


    Lou et Emeline

    votre commentaire
  •  

    Pour la petite histoire...   

    (je ne suis pas certaine d'avoir bien respecté la chronologie de certains points... si vous trouvez des erreurs, dites-le moi!)

    Deux explorateurs belges, Jules Amerlinck et Jules Cornet, arrivent dans cette région en septembre 1892. Il y découvrent un vaste plateau de savanes.

    Ils viennent d'arriver dans le Katanga!
    Vers 1906, on construit la mine de l'Etoile .

    Vers 1909, il est question de décider quelle ville sera la capitale du Kantanga. Le gouvernement belge veut le situer dans un point central, et c'est Kambove qui est pressenti. Mais Wengermée, un Major,  veut que cette capitale soit plus près du Centre d'Union Minière, plus près du chemin de fer. Wengermée veut qu'Elisabethville soit cette capitale!

    En 1909, le site est encore vierge. Puis, ce n'est qu'un campement de tentes et de paillotes groupées au hasard pendant qu'on perse des avenues, qu'on ouvre des places. Le Major Emile Wangermée  choisit un plan d'aménagement pour la ville. Il se calque sur le système des rues des villes nouvelles de l’Amérique du Sud, notamment Kalamazoo : un damier avec un numérotage des avenues latérales.

    Le Sar Hôtel, le tribunal, une poste, une banque, des magasins, un hôpital sont construits, dispersés sur la plaine en pisé et chaume. Une ville est née! Les noms encore officieux datent du mois de mai 1909 où le prince Albert a visité le poste de la Kafubu et logé à l’Etoile. Les travaux d’établissement de l’usine débutèrent en juin 1909 sur les bords des chutes de la Lubumbashi. Le symbole du Katanga est construit : la haute cheminée industrielle.
    Lubumbashi tire son nom de la rivère qui la traverse. 


    Lubumbashi en quelques chiffres
     

    747 km² : étendue de la ville 
    1230 m d'altitude
    114 km de Likasi

    306 km de Kolwezi
    616 km de Kamina
    2 916 km de Kinshasa.
    11º36' de latitude Nord, 11º39'58'' de Latitude Sud, et 27º de longitude Est 27º30 de longitude Ouest.
    18% de sa superficie totale sont urbanisés 

    7 communes dont 6 urbaines (Lubumbashi, Kamalondo, Kenya, Katuba, Kampemba et Ruashi). 
    43 quartiers forment ces communes
    1 170 664 habitants (2001)
    1 568 hab/km²
    2ème ville du Congo (en nombre d'habitants)  
     
    Patrimoine

    - musée National

    - jardin zoologique
    - mine de l’étoile 
    -cheminée construite en 1909 
    - terril de Scories
    - prison de Kasombo (architecture belge)
    - marché de la Kenya (architecture belge)
    - marché Mzee (moderne)
    - marché d’art de Kalukuluku (regorge des pièces et oeuvres d’une richesse traditionnelle inégalée)
    - mosquée blanche (à mi-chemin entre le centre et le stade olympique)

    - cathédrale Saint Pierre-et-Paul (en plein quartier résidentiel)
    - synagogue (une des rares en Afrique noire) construite en 1929 (croisement des avenues Tabora et Lumumba)
     


    Shopping

    Le centre commercial s'étale surtout autour des avenues Kasaï et Mwepu, du boulevard Lumumba et du rond-point de la Révolution. De jour comme de nuit, il grouille d'activité. 


    Sports praticables
    - équitation (Cercle hippique de "l'Éperon", près du village de Kabubamash)

    - sports nautiques (dans le lac Municipal), le golf, (dans la périphérie de la ville)
    - tennis
    - football au stade olympique...

    Divers
    La population est composée des Yeke et des Katangais

    La langue usuelle est le Swahili.
    Lushi est considéré à juste titre comme la capitale économique du pays. L'activité principale de la ville est l'exploitation minière. 


    Prix Unesco
    Lubumbashi est aussi une ville cosmopolitaine, conviviale et pacifique, reconnue comme tel par l'UNESCO, en lui décernant le «Prix UNESCO ville pour la paix 2000-2001» distinction réservée (à raison d'une seule par continent) aux villes qui ont développé entre autres cette qualité et ont mis en pratique au quotidien les principes d'une culture de paix et de cohésion sociale parmi les femmes et les hommes de toutes les origines, de diverses nationalités et croyances et de comportements différents.


    Alentours
    Le touriste peut y visiter les villages où les forgerons traditionnels exercent leur art à partir du cuivre, les chutes rapides du Lualaba

    (source: Congoforum)
    La République Démocratique du Congo, Les éditions Jaguar


    votre commentaire
  •  

     
    "C'est comme un grand coup de soleil
    Un vent de folie
    Rien n'est plus pareil
    Aujourd'hui
    Depuis le temps qu'on en rêvait"
    Michel Fugain
    Ca y est c'est signé!!!! Youpie!!!! On part normalement le 20 août!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique