• Précipitations en mm
    • Climat : tropical à deux saisons :
      • sèche : d’avril à octobre
      • pluvieuse : novembre à mars avec une pluviométrie moyenne de 1 228 mm d’eau
    • Températures : moyenne : 20 °C
      • les plus basses : 15,8 °C en moyenne, mais pouvant descendre jusqu’à 10 °C au mois de juillet ;
      • les plus hautes : 22,5 °C en moyenne pouvant monter à 38 °C en octobre.


      Températures moyennes
      Températures en maximum et minimum

    votre commentaire
  • Pour la petite histoire...   

    (je ne suis pas certaine d'avoir bien respecté la chronologie de certains points... si vous trouvez des erreurs, dites-le moi!)

    Deux explorateurs belges, Jules Amerlinck et Jules Cornet, arrivent dans cette région en septembre 1892. Il y découvrent un vaste plateau de savanes.

    Ils viennent d'arriver dans le Katanga!
    Vers 1906, on construit la mine de l'Etoile .

    Vers 1909, il est question de décider quelle ville sera la capitale du Kantanga. Le gouvernement belge veut le situer dans un point central, et c'est Kambove qui est pressenti. Mais Wengermée, un Major,  veut que cette capitale soit plus près du Centre d'Union Minière, plus près du chemin de fer. Wengermée veut qu'Elisabethville soit cette capitale!

    En 1909, le site est encore vierge. Puis, ce n'est qu'un campement de tentes et de paillotes groupées au hasard pendant qu'on perse des avenues, qu'on ouvre des places. Le Major Emile Wangermée  choisit un plan d'aménagement pour la ville. Il se calque sur le système des rues des villes nouvelles de l’Amérique du Sud, notamment Kalamazoo : un damier avec un numérotage des avenues latérales.

    Le Sar Hôtel, le tribunal, une poste, une banque, des magasins, un hôpital sont construits, dispersés sur la plaine en pisé et chaume. Une ville est née! Les noms encore officieux datent du mois de mai 1909 où le prince Albert a visité le poste de la Kafubu et logé à l’Etoile. Les travaux d’établissement de l’usine débutèrent en juin 1909 sur les bords des chutes de la Lubumbashi. Le symbole du Katanga est construit : la haute cheminée industrielle.
    Lubumbashi tire son nom de la rivère qui la traverse. 


    Lubumbashi en quelques chiffres

     

    747 km² : étendue de la ville 
    1230 m d'altitude
    114 km de Likasi

    306 km de Kolwezi
    616 km de Kamina
    2 916 km de Kinshasa.
    11º36' de latitude Nord, 11º39'58'' de Latitude Sud, et 27º de longitude Est 27º30 de longitude Ouest.
    18% de sa superficie totale sont urbanisés 

    7 communes dont 6 urbaines (Lubumbashi, Kamalondo, Kenya, Katuba, Kampemba et Ruashi). 
    43 quartiers forment ces communes
    1 170 664 habitants (2001)
    1 568 hab/km²
    2ème ville du Congo (en nombre d'habitants)  
     
    Patrimoine

    - musée National

    - jardin zoologique
    - mine de l’étoile 
    -cheminée construite en 1909 
    - terril de Scories
    - prison de Kasombo (architecture belge)
    - marché de la Kenya (architecture belge)
    - marché Mzee (moderne)
    - marché d’art de Kalukuluku (regorge des pièces et oeuvres d’une richesse traditionnelle inégalée)
    - mosquée blanche (à mi-chemin entre le centre et le stade olympique)

    - cathédrale Saint Pierre-et-Paul (en plein quartier résidentiel)
    - synagogue (une des rares en Afrique noire) construite en 1929 (croisement des avenues Tabora et Lumumba)
     

    Shopping
    Le centre commercial s'étale surtout autour des avenues Kasaï et Mwepu, du boulevard Lumumba et du rond-point de la Révolution. De jour comme de nuit, il grouille d'activité. 


    Sports praticables
    - équitation (Cercle hippique de "l'Éperon", près du village de Kabubamash)

    - sports nautiques (dans le lac Municipal), le golf, (dans la périphérie de la ville)
    - tennis
    - football au stade olympique...

    Divers
    La population est composée des Yeke et des Katangais

    La langue usuelle est le Swahili.
    Lushi est considéré à juste titre comme la capitale économique du pays. L'activité principale de la ville est l'exploitation minière. 


    Prix Unesco
    Lubumbashi est aussi une ville cosmopolitaine, conviviale et pacifique, reconnue comme tel par l'UNESCO, en lui décernant le «Prix UNESCO ville pour la paix 2000-2001» distinction réservée (à raison d'une seule par continent) aux villes qui ont développé entre autres cette qualité et ont mis en pratique au quotidien les principes d'une culture de paix et de cohésion sociale parmi les femmes et les hommes de toutes les origines, de diverses nationalités et croyances et de comportements différents.


    Alentours
    Le touriste peut y visiter les villages où les forgerons traditionnels exercent leur art à partir du cuivre, les chutes rapides du Lualaba

    (source: Congoforum)
    La République Démocratique du Congo, Les éditions Jaguar

    votre commentaire
  • Lien vers Google Map centré sur l'EPPB

    Carte de Lubumbashi, le point Rouge c'est l'école belge.

    La même carte en photo, puis avec un plus gros zoom


    votre commentaire











  • votre commentaire
  • La République Démocratique du Congo s'étend de l'Océan Atlantique au plateau de l'Est et correspond à la majeure partie du bassin du fleuve Congo, véritable colonne vertébrale du pays. 

    Taille:
    - 2 345 409 km².
    -  troisième plus grand pays d'Afrique, 12ème état du monde
    - 4 fois la France, ou 80 fois la Belgique

    Voies de Communications, voies maritimes
    - 3 fleuves:  le Congo (2ème plus grand d'Afrique), le Nil et le Shiloango, non navigable en RDC
    - beaucoup de rivières:  la Fumi mais la plus importante étant l'Uele.
    - accès unique à l'Océan à Banana (le fleuve Congo s'y jette dans l'océan)
    --> manque de voies de communication fiables

    Climat
    - traversé par l'Equateur
    - trois climats : le climat équatorial, le climat tropical et le climat de montagne.


    Division en provinces
    -11 provinces.
    mais cela doit changer, il y aura plus tard  26 provinces,  une fois les institutions de la nouvelle république en place.

    1. Bandundu
    2. Bas-Congo
    3. Équateur
    4. Kasaï-Occidental
    5. Kasaï-Oriental
    6. Katanga
    7. Kinshasa
    8. Maniema
    9. Nord-Kivu
    10. Orientale
    11. Sud-Kivu
    DCongoNumbered.png
    Les différents niveaux de subdivision sont les suivants :
    1. province ;
    2. district ;
    3. territoire ;
    4. collectivité (secteur ou chefferie) ;
    5. groupement.



    Congo et Belgique: les grandes dates
    1886 : Léopold II de Belgique devient, par union personnelle, roi-souverain de l’État Indépendant du Congo (EIC)
    1908 : Léopold II, roi des Belges, cède l’EIC à la Belgique, naissance du Congo belge, charte coloniale pour la gestion du Congo et scandales dans la presse belge
    1914-1918 : la force publique contribue victorieusement à la guerre dans l'Est Africain allemand et au Cameroun.
    1940 : entrée en guerre du Congo du côté des alliés. La force publique remporte la victoire de Saïo contre les forces italiennes d'Abyssinie. Certains de ses éléments s'en iront combattre en Égypte et Palestine.
    1956: manifeste de conscience africaine sous la direction de J. Ileo.
    1959 : émeutes des ba-Kongo à Léopoldville pour l’indépendance du Congo-Central
    20 février 1960 : ouverture de la Table ronde à Bruxelles qui fixe au 30 juin suivant l'indépendance du Congo.
    30 juin 1960 : indépendance du Congo.


    Démographie
    - peu peuplé : 20 habitants au km2.
    - population concentrée sur les plateaux, dans la savane près des fleuves et des lacs: le nord et le centre du pays, domaine de la jungle, sont quasiment vides.
    - exode rural qui a gonflé les villes et surtout Kinshasa.
    - grandes agglomérations:  Kinshasa (8 millions d'habitants), Lubumbashi, Kisangani, Mbuji-Mayi, Kananga, Mbandaka, Bukavu.

    Ethnies
    - plusieurs centaines d'ethnies formant différents groupes.
    - de nombreuses langues et cultures de petites ethnies ont tendance à disparaître au profit de celles des grosses ethnies.

    Religions
    (estimations car plus de sondage depuis 1984)
    • Catholiques : 40%
    • Kimbanguistes : 10%
    • Musulmans : 12%
    • Protestants : 25%
    Education
    - école essentiellement financée par les parents
    - taux de scolarisation de 52 %
    - taux général d’analphabétisme (en 2004): 33,2 %; 43,3 % chez les femmes.
    - les instituteurs perçoivent un salaire de moins de 20 $ par mois
    - le programme national prévoit l’école universelle à l’horizon 2015, mais l’objectif ne paraît malheureusement pas crédible.

    Santé
    - taux de mortalité infantile est de 17,0 pour mille en 2000 (en augmentation depuis 1990)
    - taux de mortalité maternelle de 2 000 décès pour 100 000 naissances (en augmentation)
    - espérance de vie de 42 ans en 2002 (la moyenne africaine est de 51 ans)
    - accès aux services de santé de base inférieur à 26 pour cent.
    - environ 750 000 enfants ont perdu au moins un de leurs parents en raison du SIDA


    Pauvreté et Inégalités
    - un des pays les plus pauvres du monde, inégalités très marquées
    - à cause des différents conflits aux effets dévastateurs qu'a connus le pays.
    - 80 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté fixé à 2 dollars par jour.
    - 44 % des femmes et environ 22 % des hommes n’ont aucun revenu.
    - malnutrition qui touche entre 30 et 50 % des femmes et des enfants.

    Langues

    - 200 langues.
    - en plus du français, langue officielle, la loi reconnaît quatre langues nationales : lingala, swahili, kikongo et tshiluba. La plupart des Congolais parlent plusieurs langues. Le français, le lingala (à l'ouest) et le swahili (à l'est) servent de langues véhiculaires
    - premier pays francophone du monde, devant la France. Une minorité grandissante parle couramment le français
    - éducation secondaire est assurée en français à travers le pays.
    Le français de la république démocratique du Congo, ancienne colonie belge, a beaucoup emprunté au français de Belgique et au wallon. Il a également développé des caractères propres et de nombreux néologismes..

    Jours fériés
    4 janvier journée des Martyrs de l'indépendance
    16janvier   date anniversaire de l'assassinat du président Laurent Désiré Kabila
    17janvier  date anniversaire de l'assassinat du premier Ministre Patrice Émery Lumumba père de l'indépendance nationale
    1er mai journée internationale du travail
    17 mai fête du 17 mai (journée de la prise du pouvoir par l'AFDL, libération du Mobutisme)
    30 juin date anniversaire de l'indépendance
    1er août fête des parents/anciens

    (Wikipedia)

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique